Manifeste pour les élections législatives 2024

Liberté, Egalité, Fraternité, Mobilité

La mobilité est un élément essentiel de notre vie quotidienne. Cependant, en France, de nombreuses personnes se voient refuser ce droit fondamental, qu’elles vivent dans la ruralité ou en ville, dans les villages ou les banlieues, dans les centres-bourgs ou les centres-villes.

La cause profonde de cette situation de mal-mobilité est l’absence d’un système de transport global qui réponde aux besoins du quotidien. Cette carence empêche l’accès à des services essentiels et crée une forte dépendance à l’égard de la voiture, qui pèse lourdement sur le budget des ménages.

Conséquence alarmante : 4 Français sur 5 considèrent leur voiture comme un gouffre financier, tandis que 75% des Françaises et des Français voudraient utiliser un autre mode de transport que leur voiture au quotidien et que 53% utiliseraient davantage le vélo si les conditions matérielles près de chez elles et eux étaient meilleures !

Lutter contre cette situation, c’est lutter contre la fracture sociale qui plonge de plus en plus de personnes dans la précarité, en particulier en matière de mobilité. C’est agir en faveur d’une plus grande inclusion des personnes les plus contraintes dans leurs déplacements. C’est libérer du pouvoir d’achat pour les ménages pris en étau par l’inflation des coûts de l’énergie. C’est enfin agir pour une transition juste qui réponde aux besoins des personnes tout en préservant l’environnement.
Au contraire, pousser les Françaises et les Français vers une dépendance totale à la voiture ne mènerait qu’à une impasse. Une impasse sociale, une impasse financière, une impasse environnementale. C’est pourtant le choix que fait l’extrême-droite, en France, comme en Italie ou en Autriche : en s’attaquant aux rares protections offertes par le code de la route aux usagers les plus vulnérables ; en encourageant la loi du plus fort sur nos routes et nos rues par l’affaiblissement des contrôles de vitesse et le détricotage du permis à points ; en abandonnant les personnes à la violence motorisée par manque de financement d’infrastructures piétonnes et cyclables sécurisées ; en s’opposant, enfin, à toutes les mesures qui permettent de créer l’apaisement et la convivialité nécessaires dans nos communes.
Nous appelons à la construction d’un système de mobilité durable impulsé par les pouvoirs publics et organisé par les acteurs du territoire.

  • Pour une offre globale qui combine les modes de transport durables, vélo, marche et transports en commun, comme le désirent 80% des Françaises et des Français.
  • Pour que les politiques de mobilité répondent aux enjeux de justice sociale et que nos déplacements soient synonymes d’accessibilité et d’émancipation pour toutes et tous.
  • Pour organiser nos territoires en plaçant l’humain et l’environnement au centre pour rendre accessibles à pied, à vélo ou en transport en commun les activités du quotidien (emplois, commerces, services publics, loisirs).
  • Pour que tout le monde ait la possibilité de se déplacer à vélo, grâce à des infrastructures et des équipements qui répondent aux besoins de sécurité et de confort des 17 millions de Françaises et de Français qui font du vélo, en particulier dans les zones rurales et périurbaines.

Nous soutenons ainsi la mise en place d’un service public de la mobilité du quotidien comme levier essentiel de la réorganisation de nos territoires autour des besoins essentiels du quotidien.
Demain, nous appelons à ce que chaque personne dispose des moyens pour se rendre au travail, au collège, à la boulangerie, chez le médecin ou au bureau de poste à pied, à vélo, en transports en commun, sans difficultés. Nous appelons à un système de mobilité qui ne fracture plus nos sociétés et nos territoires mais qui nous rassemble, partout, autour d’espaces publics conviviaux.
Pour la justice sociale, pour le lien social, pour la préservation de l’environnement, une seule devise :

Liberté, Egalité, Fraternité, Mobilité !

Signer le manifeste

 

Au collège à vélo, c’est “Vélo Vibe” !

Mai 2024, la FUB repart en campagne pour donner aux collégien·nes l’envie de choisir le vélo

Le contexte

La promotion de la mobilité à vélo a connu un soutien et un accompagnement moins marqués au niveau secondaire que dans le primaire, alors même que l’acquisition de l’autonomie dans les déplacements revêt une importance cruciale lors de l’entrée au collège. Pour les adolescent·es, le vélo est bien plus qu’un simple moyen de transport : il incarne une solution aux multiples défis auxquels les jeunes font face, leur offrant indépendance et liberté, tout en favorisant une transition écologique essentielle à leur avenir.

Notre ambition

La campagne “La Vélo Vibe” a pour objectif de changer la perception du vélo, pour l’inscrire dans un art de vivre, le faisant passer d’une activité sportive et de loisir à une véritable alternative de transport, notamment pour aller à l’école.

Pour poursuivre cet objectif, la FUB mobilise son réseau afin de promouvoir la pratique du vélo auprès des adolescent·es, de leurs familles et des acteurs clés du milieu scolaire. À travers son réseau de 530 associations, et via des opérations de communication ciblée, notre objectif est de créer une dynamique visant à sensibiliser et encourager les collégien.nes à adopter le vélo comme mode de déplacement privilégié.

Nos trois demandes

  • 1. Des rues au collège apaisées : rues à 30 km/h, fermeture de la circulation aux abords des établissements.
  • 2. Des places de stationnements sécurisés dans les établissements scolaires.
  • 3. Un engagement politique fort de la part du ministère de l’Education Nationale en faveur du développement de l’apprentissage de la mobilité à vélo dans les collèges.

Cliquez ici pour lire notre communiqué de presse et retrouver des initiatives à destination des collégien·nes !

Accident entre un cycliste et M. Bruno Le Maire…

Revenons quelques instants sur l’accident entre M. Bruno Le Maire et “un cycliste qui a grillé le feu rouge”.
Quand on creuse… on découvre que le cycliste “qui a grillé le feu rouge” (ce qui a été présenté dans tous les médias, jusque dans les titres, comme étant les faits… alors qu’il ne s’agissait que de témoignages, et notamment la version de M. Le Maire)…
… n’avait en fait… aucun feu ! Ni rouge, ni orange, ni vert, ni éteint… Non… juste AUCUN feu.
… Ni même aucun panneau, marquage, ni quoi que ce soit au sol ou en l’air pouvant donner une indication quand au régime de priorité applicable.
Merci au Youtubeur cycliste Altisplay, bien connu pour ses vidéos sur la sécurité à vélo qui sont toujours de qualité, d’avoir rétabli les faits… Ca serait bien que les médias fassent parfois un peu mieux leur travail plutôt que de juste relayer les communiqués de presse des seuls impliqués… (quel que soient les faits d’ailleurs, et qui que soient les impliqués).

Rallye découverte en mode doux : Samedi 25 mai

Samedi 25 mai – 14h/17h30
‍‍‍ En famille ou entre amis
En partenariat avec Laval Agglo, la ville de Laval et Laval Cœur de Commerces : Vos commerçants du cœur de ville, Place au vélo vous propose un Rallye Découverte du #patrimoine, des #lieuxinsolites et des commerces du centre-ville.
Départs entre 14h et 15h.
Résolvez des énigmes pour vous rendre sur les différentes étapes, en mode doux (marche, vélo, trottinette, bus, etc) et à 17h, goûter dans un dernier lieu surprise.
#Gratuit et il y a plein de lots à gagner, qui valoriseront l’originalité de votre équipage, votre mode de locomotion, votre perspicacité, etc.
Plus d’infos et inscription recommandée ici

Appel à bénévoles pour le projet “Prendre l’air en Triporteur”

L’Espace Seniors Intergénérationnel est un lieu de vie sociale, un lieu d’accueil et d’information, ouvert à tous, sans critère d’âge. L’Espace seniors intergénérationnel est un service municipal, gratuit, ouvert aux lavallois(es). Il s’inscrit dans un réseau de partenaires pour la lutte contre l’isolement et anime une instance de pilotage avec les services de la Ville et autres organismes impliqués dans la prévention du bien-vieillir. C’est aussi un tremplin pour retrouver confiance dans le Vivre ensemble.

Projet “Prendre l’air en Triporteur” à Laval, c’est le bonheur !

Ce projet vise tout d’abord les personnes âgées, en priorité les personnes isolées et dépourvues de moyens de transport. Il est ouvert à tous.

Lire la suite

Budget participatif : Lavallois·es : soutenez les projets pro-vélo !

Lavallois·es : votez pour le budget participatif 2024

On vous propose le projet 2 : Parcours ludique, éducatif et sportif au quartier Ferrié pour aménager une piste vélo, roller, skateboard, trottinette, avec pumptrack, parcours code de la route, maniabilité, etc. Accessible à tou·te·s, 24h/24, dans un lieu arboré et végétalisé.
Autres projets favorables au vélo qu’on soutient : le 3, le 11 et le 19
Pour voter, cliquez ici

Lire la suite